Une AMAP bio en 2010 à Mareil-Marly

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Lu sur le site de la ville de Mareil-Marly cette excellente initiative.

Une Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne Biologique est en cours de création à Mareil-Marly.

Se fournir régulièrement en légumes très frais et autres produits de qualité dans un esprit de solidarité et de convivialité entre producteurs et "consom-acteurs" : tel est le but de la création de cette AMAP BIO.

Le maraîcher s'engage à produire 10 mois et demi par an pour les adhérents de l'AMAP : il livre chaque semaine, en un lieu unique, sa production à répartir en un certain nombre de "paniers" (de mi-mai à fin mars). D'autres produits (oeufs, viande, huile, miel, etc.) peuvent être proposés de temps en temps.

C'est un véritable "contrat de confiance et de solidarité" entre producteurs et consommateurs : le volume du panier dépend des résultats de la production.

Les consommateurs bénéficient de produits de saison, de première fraîcheur, à haute valeur nutritionnelle, sans traitement chimique et ceci à des prix comparables à ceux des marchés.

Le coût est inférieur à celui du commerce car il s'agit d'un "circuit court" impliquant des contraintes pour les consommateurs, telles que régularité, horaires, participation à la distribution quelques semaines par an.

Cette formule apporte aux producteurs une simplification de l'écoulement de leur production, des garanties financières et une meilleure rémunération.

L'engagement de chaque consommateur est annuel : il remet d'avance 6 chèques de 120 € (un encaissement tous les 2 mois) soit 15 € le panier.

L'AMAP BIO de Mareil-Marly pourra commencer à fonctionner à partir de mi-mai 2010.


Plus de détails sur le site de la ville de Mareil-Marly


A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur Fourqueux et Mareil-Marly

Commenter cet article

Emmanuel 26/12/2009 18:27


C'est une excellente initiative.
Il y a également un projet d'Amap à Poissy, qui a réuni en quelques jours une liste de plusieurs centaines de foyers volontaires.
Vivement une Amap à Saint-Germain, ou au moins un second marchand de fruits & légumes bio sur le marché central !