Urgence à dire la vérité…sur les Urgences de Saint-Germain !

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

2012-11-29-CYurgences.jpgIl y a 15 jours, le Courrier des Yvelines titrait « Les urgences à l’hôpital de Saint-Germain : c’est fini » et présentait le nouveau dispositif CCUA - Centre de Consultation d’Urgences pour Adultes - ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h et seulement aux patients s’étant au préalable adressés à un médecin généraliste les ayant redirigés vers le Centre.

Huit jours plus tard, nouvel article dans le Courrier des Yvelines, Emmanuel Lamy apportant cette fois des précisions (à quel titre, quelle responsabilité au niveau de l’hôpital ?), indiquant que tout patient se présentant au CCUA sera pris en charge sans avoir auparavant consulté un généraliste, que les horaires d’accueil seront élargis et qu’une ouverture est envisagée le samedi jusqu’à 22 h.

Alors réalité ou vœu pieux ? Concrètement, dans les jours qui viennent, que devront faire respectivement le patient qui se blesse en ouvrant des huitres pendant les fêtes ou le sportif amateur qui chute pendant son footing ? Se rendre chez leur médecin traitant, aller directement au CCUA ou se diriger vers les urgences de Poissy, déjà surchargées ?

Il est révolu le temps où l’on nous assurait que l’installation des cliniques privées sur le site de l’hôpital permettrait une coopération avec des équipements et des gardes partagés. Aujourd’hui, la confusion entretenue sur ce dossier ne parvient pas à masquer la dégradation de l’offre de soins qui se profile et que devront subir les Saint-Germanois à très court terme dans leur propre ville.

Le CCUA, ce ne sont pas des Urgences. D’ailleurs, le Courrier des Yvelines indiquait que M. Lamy avait insisté pour faire ajouter le mot « Urgences » après « Centre de Consultation ». Pour ne pas perdre la face sans doute…

 

Tribune libre du groupe Saint-Germain Solidaire parue dans le Journal de Saint-Germain du 7 décembre

 

A lire également cet article du Parisien du 3 décembre : "L'hôpital de Saint-Germain perd un service"

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article