Etude sur l’emploi à Saint-Germain-en-Laye et l’emploi des Saint-Germanois

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Au-delà des caractéristiques des 42 000 habitants de la ville, Saint-Germain-en-Laye est aussi une ville avec des activités et des emplois. Ces activités, dont on trouvera le détail dans le tableau ci-dessous, sont aussi recensées dans les bases de données de l’Insee.

Les chiffres clés de l’emploi

commerces.jpgPrès de 4 500 « établissements » sont présents à Saint-Germain-en-Laye dont plus de 850 commerces et 120 000 m2 de locaux d’activités construits. L’activité est bien évidemment avant tout tertiaire à l’image des Yvelines et de l’Ile-de-France. Il y a 2 000 places de stationnement en souterrain en centre ville. 88% des commerces sont au centre-ville ce qui a conféré très souvent à Saint-Germain-en-Laye la réputation du plus grand centre commercial à ciel ouvert de France. On trouve également une trentaine de commerces dans le pôle Bel Air ainsi que dans le pôle Bergette/Debussy et une quarantaine de commerces dans les quartiers élargis Grande Ceinture et quartiers forestiers et enfin une vingtaine de commerces sur le pôle Schnapper/Sous-préfecture. Le taux de création d’entreprises se situe à près de 15% légèrement inférieur au taux de création des Yvelines 16,8% ou de l’Ile-de-France 16,3%.

blog-emploi-1.png

blog-emploi-2-graphique-copie-1.png

L’emploi salarié dans la ville : 50% dans les services publics

Dans le dernier recensement, l’Insee indique 18 615 salariés travaillant dans la ville. Quasiment 50% de ces emplois sont dans le public avec près de 9 300 personnes. On oublie souvent que l’emploi tant dans les administrations que dans l’enseignement, la santé dans notre ville, offre de nombreux postes. L’hôpital de Saint-Germain, la sous-préfecture, le Tribunal, la Commune de Saint-Germain, les établissements scolaires, l’armée, les services publics constituent donc une part très importante de l’emploi dans la ville.

L’emploi dans les services, dans le commerce et transport représente l’autre dimension économique de la ville avec 45% des emplois soit près de 8.400 salariés. Parmi ces 8.400 salariés, le commerce représente 3.150 salariés (en moyenne 3 ou 4 salariés par commerce). Dans ce secteur privé, on retrouve des grands noms d’entreprises comme Ford, Cargill, Bose, Genzyme.

blog-emploi-3-copie-1.png

 

L’emploi des Saint-Germanois

L’analyse est bien sûr différente car il ne faut pas confondre l’emploi à Saint-Germain et l’emploi des Saint-Germanois résidents. En effet, on ne travaille pas tous dans la ville où l’on réside !

blog-emploi-4.png

*Chiffres actualisés en Juin 2012

blog-emploi-5.png

 

blog-emploi-6.png

 

L’emploi des Saint-Germanois a progressé au même rythme que l’évolution de la population ces dix dernières années soit de l’ordre de près de 10%. La ville a vu se renforcer la catégorie socioprofessionnelle la plus importante c'est à dire les « cadres et professions intellectuelles supérieures ». Près de 90% des actifs Saint-Germanois sont salariés et 10% des actifs en professions indépendantes ou libérales. Evolution sensible, la part des Saint-Germanois travaillant dans sa ville est en diminution de 30,3% en 1999 à 27,9% ces dernières années, au profit de l’Ile-de-France essentiellement Paris et les Hauts-de-Seine avec La Défense. Ces 72,1% de Saint-Germanois travaillant hors la ville soulignent aussi l’importance des transports et donc des transports publics de qualité pour se rendre quotidiennement de Saint-Germain-en-Laye à son lieu de travail.

 

Les demandeurs d’emploi Saint-Germanois

Evoquer l’emploi des Saint-Germanois, c’est aussi recenser nos concitoyens qui sont à la recherche d’un emploi. Les dernières statistiques indiquent 1 787 Saint-Germanois à la recherche d’un emploi. Nous avons d’ailleurs dans la ville un niveau de chômage qui se situe entre 1 700 et 1 800 demandeurs d’emploi ces dernières années. Les moins de 25 ans représentent 8,4% des demandeurs d’emploi et les plus de 50 ans 21%. Les deux motifs principaux d’inscriptions des demandeurs d’emploi Saint-Germanois sont pour moitié des licenciements et l’autre moitié la fin de contrat à durée déterminée.

blog-emploi-7.png

 

A lire également sur notre blog :

Quel niveau de vie à Saint-Germain? 

Publié dans Saint-Germain-en-Laye

Commenter cet article