Une motion sur la Tangentielle lors du conseil municipal du 18 septembre

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Le premier conseil municipal de la rentrée devait avoir lieu le 2 octobre. Le maire a chamboulé à la dernière minute le calendrier et a convoqué un conseil le 18 septembre pour faire adopter en urgence une motion  sur la Tangentielle ouest et le tracé passant par Saint-Germain, et ainsi peser de tout son poids sur la concertation en cours. Rappelons que la réunion publique à Saint-Germain sur ce projet de la Tangentielle s'était tenue la veille et que la concertation se poursuivait jusqu'au 11 octobre. Il n'y avait donc pas d'urgence...
Il y avait plusieurs autres délibérations dans ce conseil mais la principale fut assurément cette motion de la majorité municipale. Pour l'anecdote, le conseil fut interrompu quelques minutes suite à l'incendie d'un des téléviseurs des élus, entrainant une odeur très incommodante.

La délibération soumise au vote par le maire de Saint-Germain était la suivante :
"La ville de Saint Germain en Laye :
- se félicite de la relance de ce projet, contribution essentielle à la réalisation d'un réseau de transport en commun s'inscrivant dans le cadre du développement durable de nos territoires et reliant efficacement les principaux pôles d'activités de notre région : Cergy, Achéres, Poissy, Saint Germain en Laye, Saint Quentin en Yvelines et Versailles ;

- appuie la réalisation du maillage avec la ligne A du RER à Saint Germain en Laye avec pour objectif de réduire le trafic routier en ville et de désenclaver le quartier du Bel Air ;

- se prononce en faveur du tracé du "Camp des Loges", qui préserve au mieux l'intégrité du massif forestier et assure le désenclavement des habitations et des activités localisées le long de l'avenue Kennedy.

Elle demande que soit prise en compte son exigence de protection de la forêt et d'intégration dans l'environnement."

Très sceptiques sur la pertinence de cette motion en pleine concertation et le choix de ce tracé, les élus de gauche du groupe Saint-Germain Solidaire sont intervenus à plusieurs reprises pour expliquer leur position et ont demandé à voter sur chacun des points soumis au vote, comme le règlement intérieur l'autorise. Ils ont voté pour la première partie de la motion et contre les deux autres, qui ne sont pas la priorité de ce projet, a fortiori sans aucune prévision de trafic, comme nous l'avons déjà expliqué sur notre blog.

Le groupe d'opposition de droite a voté pour le premier point et s'est abstenu sur les deux autres. Ce groupe a présenté une motion alternative demandant un "réexamen du projet urbain", ce projet d'une desserte du centre ville de Saint-Germain mais qui n'a pas été retenu par les décideurs (cf le tracé en rouge sur cette carte). La majorité municipale a voté contre  cette motion alternative et le groupe Saint-Germain Solidaire s'est abstenu.

Seule donc la motion d'Emmanuel Lamy a été adoptée à la majorité, à la grande déception du maire qui recherchait l'unanimité.
De plus en plus de Saint-germanois s'interrogent pourtant sur la pertinence de ce tracé entre les deux gares de notre ville, tant le coût parait important (52 millions d'euros), le trafic très aléatoire et les dégats sur la forêt prévisibles.
Nous aurons l'occasion d'y revenir prochainement.

A lire aussi sur notre blog :
Tangentielle Ouest : les grandes manoeuvres ont commencé
Le compte-rendu de la réunion publique du 17 septembre (1ere partie)
Le compte-rendu de la réunion publique du 17 septembre (2e partie)

Publié dans Tangentielle Ouest

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article