Tangentielle ouest : retour sur la réunion publique à Saint-Germain le 17 septembre (2)

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Voici la seconde partie du compte-rendu de la réunion publique de présentation du projet de Tangentielle ferroviaire Ouest, qui s'est tenue à Saint-Germain le 17 septembre. Pour lire la première partie du compte-rendu, cliquez sur ce lien.

Un certain nombre de points ne sont pas du tout résolus et ils concernent principalement le trajet Saint Germain Grande Ceinture (GC) - Saint-Germain RER, qui concentre la majorité des interrogations sur sa pertinence.

-> Comment traverser la Nationale 184?
Pour rejoindre le RER, le tram-train devra traverser la Nationale 184, réputée la route la plus dangereuse des Yvelines (nous en parlons régulièrement sur notre blog).
Le projet prévoit, sans que les détails techniques soient finalisés..., un "carrefour à feu". Autrement dit, le tram-train traversera la D190 (venant de Poissy) puis la Nationale 184 (venant de Conflans) au même  niveau que les voitures et les camions, simplement "protégé" par un feu où il sera prioritaire.
Cette traversée nous semble particulièrement dangereuse et criticable, vu l'importance de la circulation sur cette route. En outre, elle abîmera la forêt puisque la traversée se fera en face de l'avenue Kennedy, en suivant le trait rouge sur cette vue aérienne.
Ce carrefour est d'ailleurs qualifié de "point dur" du dossier ; en terme technique, cela souligne la difficulté technique de l'endroit et un coût important à prévoir.

-> Le terminus du tram-train
Le terminus de l'antenne saint-germanoise se trouverait avenue des Loges à proximité des grilles du Château. Ce point n'a pas convaincu l'assistance car aucune précision technique n'a été apportée. On ne sait pas en particulier comment s'inséreront les voies et les caténaires devant les habitations et restaurants situés avenue des Loges, ni ce que deviendront les arbres de l'avenue des Loges.

-> Les différents tracés entre Saint-Germain Grande Ceinture et Saint-Germain RER
Assurément, une bonne partie de la salle avait été mobilisée par le maire Emmanuel Lamy pour rejeter le tracé dit "en lisière de forêt", c'est à dire passant par le Parc de la Charmeraie et la route du Pavillon chinois. Ce tracé, il est vrai assez invraisemblable (il ne dessert personne et abîmera la forêt), n'a aucune chance de voir le jour.
Tout comme lors du débat sur l'A104  le tracé noir par la forêt de Saint-Germain n'avait aucune chance de voir le jour, ce genre de tracé "leurre" ne sert qu'à mobiliser la population, et pour le maire de Saint-Germain à s'assurer d'une victoire politique facile. Parions que M. Lamy nous assurera très bientôt dans le Journal de Saint-Germain qu'il a, une nouvelle fois, "sauvé la forêt"...
Plusieurs personnes dans la salle ont réclamé une étude sur un "tracé urbain" qui desservirait le centre de Saint-Germain. Les autorités ont affirmé que celui-ci n'avait pas été étudié. Ce qui est faux, comme nous le prouvons avec cette carte issue de l'étude du cabinet Egis Rail. Ce tracé (en rouge sur la carte) n'a pas été retenu, ce qui n'est pas la même chose...

Mais ce n'est pas parce que le tracé "lisière de forêt" doit nécessairement être rejeté, que celui passant par le Camp des Loges doit automatiquement être soutenu. Il faut étudier sa pertinence.
Ce tracé de 2,7 km, dit "Camp des Loges", réclamé par le maire de Saint-Germain, coûtera 52 millions d'euros ! Or, qui sera intéressé par ce trajet ?
 - pas les habitants de Poissy ou d'Achères qui ont chacun une ligne directe avec La Défense et Paris par le RER A. Il n'est d'ailleurs pas prévu de liaison directe entre ces deux villes et Saint-Germain RER.
 - pas les habitants de Saint-Cyr qui peuvent rejoindre directement Paris par le RER C et La Défense par le train.
 - pas les habitants de Bailly, Noisy-le-Roi et Saint-Nom la Bretèche qui ont une ligne directe vers La Défense et Saint-Lazare au départ de Saint-Nom.
Les seules personnes potentiellement intéressées sont donc les Saint-Germanois.

Il est vrai que les liaisons entre les quartiers sud (Bel-Air et Grande Ceinture) et le RER de Saint-Germain sont très insuffisantes, nous l'avions souligné lors de la campagne des municipales.
Mais doit-on consacrer 52 millions d'euros (un quart du budget global), financés par la Région et le Département, alors qu'il devrait s'agir d'une responsabilité exclusivement saint-germanoise...? Toutes les personnes soucieuses de la bonne gestion des finances publiques devraient se poser la question.

L'amélioration des relations entre le Bel-Air et le RER est indispensable mais elle peut se faire rapidement par deux moyens, beaucoup moins onéreux : une amplitude horaire élargie pour la passerelle du viaduc et surtout une augmentation de la desserte en bus.
Le contrat d'exploitation des bus à Saint-Germain doit être renouvelé en 2009 avec Véolia. C'est au cours de la négociation que la municipalité doit obtenir une meilleure desserte Bel-Air - RER. Car la liaison tram-train GC-RER n'interviendrait, dans tous les cas, au mieux qu'en 2015... Une meilleure desserte par bus est indispensable à court terme. Et la ville de Saint-Germain doit y contribuer sur ces propres moyens...

Conclusion
La réunion fut donc assez frustrante car beaucoup de choses nous semblent cachées au public, à qui on demande pourtant de se prononcer. Lors de cette réunion, il a souvent été répondu : "des études complémentaires sont en cours".
Nous avons bien compris que les décideurs ne veulent pas laisser passer ce financement inespéré. Mais cela ne doit pas conduire à la précipitation, que nous pourrions tous regretter ensuite.
La priorité est à l'évidence à la liaison entre Saint-Cyr et Achères et il semble sage d'attendre de vraies prévisions de trafic pour, éventuellement, soutenir la liaison Saint-Germain GC-RER. Celle-ci, rappelons-le, détournera une partie du trafic sud-nord vers Saint-Germain, sans garantie de trafic.

Le conseil municipal du 18 septembre traitait, entre autres, de ce sujet. Ce sera l'objet d'un prochain article.

A lire aussi :
La première partie de cet article
Tangentielle Ouest : les grandes manoeuvres ont commencé !
Le site officiel sur la Tangentielle Ouest

Publié dans Tangentielle Ouest

Commenter cet article

Legrand 10/10/2008 18:46

Le train va traverser les voies de circulation? sur le même niveau? mais c'est véritablement dangereux. comment vont faire les nombreux bus qui passent sur la voie de bus, et les voitures? la dansité du trafic n'en sera que doublé!