Saint-Germain à vélo (3) : les liaisons intercommunales

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Après un premier article dédié aux pistes et bandes cyclables de notre ville en septembre 2008, suivi en novembre d'un article sur les aires de stationnement pour les deux roues, voici un troisième article sur la situation du vélo à Saint-Germain consacré aux autres points, en particulier la desserte avec les communes environnantes. Un quatrième article fera le point sur la desserte des collèges et des lycées dans notre ville.

‘Axes partagés' : Cette dénomination, utilisée dans notre ville, n'appartient pas au code de la route. D'autres communes ont créé le panneau « interdit de doubler un cycle », qui n'existe pas non plus dans le code de la route. Il s'agit à notre sens d'une campagne de sensibilisation des automobilistes pour qu'ils ne cherchent pas à dépasser des deux roues dans des voies trop étroites pour le faire dans le respect de la distance de sécurité (1 m en agglomération, 1,50 m en dehors). Les cyclistes ne sont qu'indirectement concernés.
Sur ce thème voir aussi les commentaires nº2 et 3 dans notre premier article.
Feux tricolores à détecteur électromagnétique : ces dispositifs permettent de laisser le feux vert dans le sens de circulation qui a le débit le plus important. Lorsqu'un véhicule arrive dans l'autre voie, le feu passe au vert automatiquement. Malheureusement ce dispositif n'est pas toujours sensible à la présence d'un cycliste. Le feu reste alors au rouge jusqu'à ce que le cycliste se décide à le « brûler ».
Liste non limitative des feux à détecteur insensibles aux cyclistes :
- Rue Ampère au croisement avec l'avenue Carnot
- Rue E. Flachat au croisement avec la rue Péreire
- Rues Raymond Gréban et Diderot au croisement avec la rue des Ursulines
- Rue d'Alger au croisement avec la rue Léon Désoyer
Un test de l'ensemble des feux à détecteur nous semble souhaitable.
Contresens cyclables de fait :
- Rue d'Hennemont (dans sa partie à sens unique). Il y a beaucoup plus de places de stationnement dans ce tronçon de rue que de besoin de la part des riverains, car certains riverains ont leur propre stationnement et une grande longueur est occupée par le lycée Poquelin et le bâtiment France Telecom, qui ne nécessitent pas de place de stationnement. Les autres places sont donc occupées par des visiteurs qui ne souhaitent pas aller dans le parking de la place du marché. Ces places pourraient être remplacées par une piste ou bande cyclable en sens inverse de la circulation automobile.
- Rue Gaucher, à cause du détour nécessaire pour aller des rues de Noailles et d'Alsace vers le centre ville et du désagrément qu'il y a pour les cyclistes à emprunter la rue de la République ou l'avenue du Maréchal Foch. La circulation rue Gaucher est faible.
- Rue de la Procession, à cause là encore du détour demandé pour aller vers la place du marché. Le débit y est également faible.
Trottoirs fréquemment employés par les cyclistes (de plus de 8 ans, donc en infraction) :
- Rue des Bûcherons, entre la rue de Lorraine et la rue de Pontoise
- Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, surtout en montée. Idem pour les rues de Fourqueux, Maurice Denis et de Mareil
- Rue Jean Mermoz & rue Péreire (où une piste cyclable est prévue)
Liaisons actuellement difficiles
Certains trajets sont actuellement malaisés en vélos. Cette rubrique est par essence subjective, mais voici la liste des situations qui peuvent être améliorées :
- Trajet des quartiers Schnapper et Pontel vers le centre ville
- Trajet du Bel Air vers le centre ville avant 7 h 30 et après 20 h 30 (passerelle fermée)

Liaisons intercommunales 
Le passage entre Saint-Germain, Mareil-Marly et Fourqueux est aisé, les agglomérations de ces trois communes étant en contact.
La circulation entre Saint-Germain et Poissy est également facile et sans risque grâce à la piste cyclable, même si on peut regretter que celle-ci soit partiellement envahie de déchets végétaux du côté de Saint-Germain.
Par contre la circulation vers les autres communes limitrophes est plus difficile. En particulier chaque fois qu'une section limitée à 70 km/h ou 90 km/h n'est pas équipée de piste cyclable, le nombre de cyclistes est réduit, surtout à cause du non-respect de la distance de sécurité de 1,50 m par les automobilistes. C'est le cas des cheminements en forêt vers Achères et le Mesnil-le-Roi. Ce dernier cas est le plus regrettable car le quartier du château du Val s'en trouve isolé, alors que la distance du centre ville est compatible avec un déplacement en vélo (moins de 3 km).
Le cas du Pecq est particulier : aucun cheminement n'est prévu, l'avenue de Lattre de Tassigny est dangereuse (un tué 2 roues il y a quelques années), le carrefour de l'Ermitage est difficile à traverser, le pont du Pecq n'est pas équipé, les escaliers de la rampe des grottes n'ont pas de rigole pour vélo, etc.
L'accès à Chambourcy était possible avant le début des travaux, et devrait l'être après. Par contre la piste cyclable ne permettait pas d'accéder au centre commercial de Carrefour, ce qui serait utile en particulier pour venir acheter des accessoires de vélo à Décathlon. L'accès à Carrefour par le centre ville de Chambourcy est malaisé à cause du fort dénivelé.
La synthèse des liaisons intercommunales montre une situation actuelle médiocre :

Auteurs
Ce document de synthèse a été rédigé par des élus de la liste Saint-Germain Solidaire, à partir d'informations collectées par des cyclistes Saint-Germanois.
Une série d'articles sur ce thème peuvent être consultés à cette adresse.
Les suggestions et commentaires sont les bienvenus par mel à ps.saintgermain@gmail.com

 

A lire également sur notre blog :

Saint-Germain à vélo (1) : attention, bandes cyclables dangereuses !

Saint-Germain à vélo (2) : Stationnement : peut mieux faire, surtout au RER !

Stationnement anarchique des deux-roues aux abors du RER à Saint-Germain (vidéo)

Publié dans Vélo

Commenter cet article

Xavier 06/08/2009 16:28

Vraiment très intéressant, merci beaucoup.Il reste beaucoup à faire à Saint-Germain en faveur du vélo. Continuez à être l'aiguillon de la majorité municipale!